logo
01-Pers-Construction-Sogeprom-Logements-Accession-Libre-Sociaux-Coeur-de-Quartier-Nanterre-OMA-Atela-Architectes
02-CLUSTER-NORD-Construction-Sogeprom-Logements-Accession-Libre-Sociaux-Coeur-de-Quartier-Nanterre-Atela-Architectes
06-Pers-Construction-Sogeprom-Logements-Accession-Libre-Sociaux-Coeur-de-Quartier-Nanterre-OMA-Atela-Architectes
03-axo-Construction-Sogeprom-Logements-Accession-Libre-Sociaux-Coeur-de-Quartier-Nanterre-OMA-Atela-Architectes
08-Plan-Masse-Construction-Sogeprom-Logements-Accession-Libre-Sociaux-Coeur-de-Quartier-Nanterre-OMA-Atela-Architectes.jpg
09-Plan-Masse2-Construction-Sogeprom-Logements-Accession-Libre-Sociaux-Coeur-de-Quartier-Nanterre-OMA-Atela-Architectes.jpg
05-Coupe-Construction-Sogeprom-Logements-Accession-Libre-Sociaux-Coeur-de-Quartier-Nanterre-OMA-Atela-Architectes
04-Coupe-Construction-Sogeprom-Logements-Accession-Libre-Sociaux-Coeur-de-Quartier-Nanterre-OMA-Atela-Architectes
10-PLAN-Etage-Construction-Sogeprom-Logements-Accession-Libre-Sociaux-Coeur-de-Quartier-Nanterre-Atela-Architectes
11-PLAN-R+1-Construction-Sogeprom-Logements-Accession-Libre-Sociaux-Coeur-de-Quartier-Nanterre-Atela-Architectes
10-Pers-Construction-Sogeprom-Logements-Accession-Libre-Sociaux-Coeur-de-Quartier-Nanterre-OMA-Atela-Architectes
12-Pers-Construction-Sogeprom-Logements-Accession-Libre-Sociaux-Coeur-de-Quartier-Nanterre-OMA-Atela-Architectes
11-Pers-Construction-Sogeprom-Logements-Accession-Libre-Sociaux-Coeur-de-Quartier-Nanterre-OMA-Atela-Architectes

170 Logements

"Coeur de quartier" - Nanterre (92), France

Maître d'ouvrage :

 SOGEPROM

Maître d'œuvre :

 Atela Architectes

Surface :

 12 132 m²

Programme :

 construction de 171 logements

Statut :

 Concours 2013

Description

Le cluster Nord est dédié à l’habitat. Notre démarche s’est appuyée sur une approche cohérente et qualitative tant des espaces partagés que des espaces privés, en vue d’assurer un futur cadre de vie pouvant être qualifié de paisible. Notre réflexion s’articule autour et à partir des relations entre cadre bâti et espaces ouverts dans l’organisation de l’îlot. L’impression recherchée de calme et de sérénité, trouve son origine dans le lien discret mais continu existant entre les logements et leurs qualités intrinsèques, les différentes « situations d’habiter » que les espaces favorisent, autant dans les lieux communs que privatifs, et de même  qu’à travers l’expression tranquille des façades qualifiant la rue des Provinces Françaises, depuis le  cœur de l’’îlot en passant par la vue depuis l’université.

La relation entre cadre bâti et les espaces ouverts :

Le cluster Nord est pensé comme un quartier unitaire, en équilibre entre les masses bâties et l’espace ouvert partagé qui les relie. Cinq bâtiments s’organisent autour d’un jardin en cœur d’îlot.

Trois plots articulent et ordonnent l’îlot. Deux plots sur rue terminent la façade urbaine de la rue des Provinces Françaises, que le projet de la phase 1 a entamée. Un plot en cœur d’îlot articule le jardin.

Deux bâtiment s’alignent sur les voies ferrées en reprenant la géométrie de la parcelle, et sont reliés par le plot central. Ces trois bâtiments protègent le cœur d’îlot des éventuelles nuisances liées à la proximité des trains et à leur trafic.

Le plan masse identifie clairement cinq bâtiments organisés autour d’un jardin partagé et ouvert sur la rue, et un bâtiment à la proue Sud profitant d’un bel espace jardiné collectif en terrasse au dessus de la rue des Provinces Françaises.

L’espace ouvert est pensé comme un jardin partagé subdivisé en un jardin haut et un jardin bas. Les bâtiments A D et E sont accessibles depuis le jardin bas largement ouvert sur la rue. Ce jardin se prolonge en une promenade vers le jardin haut plein Sud partagé entre les bâtiments A B D et E. Ces espaces ouverts et fluides sans recoins ouvrent les vues entre les bâtiments qui s’abaissent en cœur d’îlot et offrent une respiration au jardin et de généreuses terrasses au R+7. Le jardin bas est alors un lieu de passage pour les habitants du Cluster Nord avec trois halls d’entrée,  les locaux de service ainsi que des locaux d’activités en rez-de-chaussée.

Le bâtiment C est accessible depuis la rue des terrasses. Un espaces extérieur plein Sud lui est dédié au R+1.

Réflexions sur la qualité de l’habitat :

Outre le travail pointu sur l’équilibre entre plein et vide à l’échelle de l’îlot, nous avons développé une large réflexion sur les qualités de l’habitat à l’échelle du logement. L’organisation de l’îlot en cinq bâtiments permet d’augmenter le linéaire de façade, et ainsi de proposer des logements à double orientation, voire traversant. Les situations aux angles sont valorisées en y installant les séjours. Une grande variété de surfaces allant du T2 au T5 est proposée en les répartissant équitablement entre les étages.

Les logements sont conçus avec de belles surfaces et permettent une certaine flexibilité permettant une évolution afin de répondre aux mutations de vie de ses habitants : possibilité d’agrandir le séjour en supprimant un chambre lorsqu’un enfant s’en va, possibilité de choisir entre une cuisine ouverte ou séparée…

Un travail singulier a été réalisé pour qualifier les espaces extérieurs attribués aux logements. Ainsi tous les logements profitent d’un espace extérieur qui s’adapte à la situation dans l’îlot. Sur les façades Sud, Est et Ouest, de larges balcons sont proposés pour profiter de la lumière et du soleil et « habiter » l’espace extérieur. Nous préconisons des loggias dans les situations où le vis-à-vis est trop important, permettant ainsi d’assurer une certaine distance d’intimité avec les voisins.

Sur la façade Nord, des jardins d’hiver assurent une protection acoustique et thermique. Les étages supérieurs sont pourvus de généreuses terrasses, leur conférant ainsi des allures de maisons de ville posées sur les toits. Au R+1 sont prévus des jardins privatifs de plein pied avec les logements, et bien séparés des parties partagées par un traitement paysager.

Traitement des façades :

Le cluster Nord se veut « pensé » comme une pause dans la ville et refuse la surenchère des gestes architecturaux. Nous proposons une architecture urbaine, unitaire et rassurante. Les façades sur rue se retournent dans la cours avec un traitement similaire de briques claires, rythmé par des percements aux proportions généreuses. Les façades Sud sont traitées avec des briques mat accrochant la lumière. Les façades Nord et vers le jardin sont traitées avec de la brique vernie réfléchissant la lumière. Le rythme et les dimensions des percements varient subtilement pour répondre aux besoins de chaque pièce et appartement. Nous assurons une diversité de relations entre l’intérieur et l’extérieur.

Les façades des trois bâtiments vers les voies ferrées sont de caractères assez différents mais assurant toujours de bonnes performances acoustiques. Le bâtiment C offre une coursive vers les voies ferrées. Un traitement aléatoire de percements long donne un aspect cinétique ponctué de grandes baies vitrées encadrant le paysage. Le bâtiment D reprend le vocabulaire du cœur d’îlot avec des jardins d’hiver creusés dans la masse et exprimant une certaine verticalité. Le bâtiment E propose des percements ordonnés et calmes soulignant la proportion carrée du bâtiment. L’ensemble créé par ces trois façades est unitaire dans les matériaux mais propose des variations affirmées dans le traitement des trois situations.

Les bâtiments seront construits en béton avec une isolation en laine minérale par l’extérieur et un mur de parement en brique. Les balcons en béton brut teinté dans la masse animeront la façade. Les fenêtres et allèges en métal noir souligneront l’effet de percement dans la masse de brique claire. Les gardes corps les plus simples et élégants possibles en métal compléteront l’ensemble.

 

Process
  • PROCESS-TEST-ANIM-Construction-Sogeprom-Logements-Accession-Libre-Sociaux-Coeur-de-Quartier-Nanterre-Atela-Architectes